Les trois grands éléments d'un roman sont les personnages, l'intrigue, et les décors. Dans beaucoup de romans, en particuliers des romans se déroulant sur une Terre ordinaire, les décors jouent un rôle moins important. En fait, un problème très commun dans certains romans plus modernes est le «syndrome de la salle blanche», où le lecteur comprend ce qui est arrivé et à qui, mais n'a aucune idée de quoi avait l'air la chambre.

Pour les romans se déroulant dans des mondes de fiction, cependant, le décor est plus important. Même si vous placez votre histoire sur la Terre moderne, votre élément spéculatif changera la Terre de votre roman de manière significative par rapport à celle que nous connaissons. Lorsque vous écrivez dans un monde complètement différent, l'avenir, ou dans un autre univers, le décor est encore plus crucial. Toute la construction du monde doit aboutir à votre décor.

Cependant, le décor, l'intrigue, et les personnages sont trois éléments d'une histoire à succès, et aucun d'eux ne peut se suffire à lui-même. Vous n'avez pas l'histoire si vous avez seulement un décor. Pas d'histoire si vous avez des personnages sympathiques qui ne font rien. Pas d'histoire si vous avez une intrigue, mais personne pour la jouer. Le "personnage piloté par l'histoire» est un mythe - toutes les histoires sont pilotés par les personnages. Toutes les histoires sont pilotées par les intrigues. Personnages et intrigues forment une pression interne qui fait fonctionner votre histoire. Dans la fiction spéculative, le décor ajoute le troisième segment du triangle, le troisième des points de pression qui réunit tous ces éléments. Alors, pourquoi suis-je est-ce que je parle autant des personnages et de l'intrigue ? Chaque jeudi, nous nous concentrerons un peu sur l'intrigue, en explorant la façon dont votre décor peut vous aider dans votre intrigue, comment vous pouvez broder autour d'un élément de votre monde pour donner à vos personnages quelque chose de plus à faire.

Mais nous n'avons pas vraiment beaucoup parlé de personnages. Il y en avait un peu ici et là, mais à moins que vous ayez récupéré ailleurs un cours sur la création de personnages, vus n'avez pas grand chose à vous mettre sous la dent.

--------------------------------------

L'exercice du jour

Aujourd'hui, nous allons appliquer notre "Et si?" aux personnages.

Vous pouvez utiliser n'importe quel exercice de création de personnage que vous voulez, mais les questions ci-dessous devraient vous aider à faire correspondre vos personnages à votre roman. Une personne est toujours le résultat de son environnement d'origine ; ne négligez pas le passé de votre héros lorsque vous déterminez qui il est et ce qu'il fait.

En outre, faites le même exercice pour votre héros, vos autres personnages principaux,  l'ennemi du héros et de l'histoire d'amour qui pourrait se développer dans le roman. Pour cet exercice, je vais prendre "Joe" pour le nom de mon héros. Évidemment, vous prendrez le nom de votre propre personnage et son sexe, selon le cas.

Chaque fois que vous répondez à une question, écrivez au moins une réponse suivie par "et si" ? Par exemple, «Que faire si Joe a rencontré son ennemi dans un lieu public neutre?" Supposons que ma réponse est «Ils vont se battrent.", il faut poursuivre par : «Et si Joe gagne ? ; "Et si il perd ?" ; "Et si le propriétaire du bar le jette dehors ?" ; "Et s'il doit payer pour les dommages ? " ; "Et s'il va en prison pour ça?". Jouez avec vos "Et si ?". Lorsque vous écrivez, continuez à réfléchir aux possibilités, repoussez les limites de ce qu'il pourrait arriver et trouvez la réponse la plus amusante à écrire pour répondre à vos questions.

1. Décrivez l'apparence physique de Joe, son âge, son éducation et sa façon de parler.
2. Que remarquerait un étranger après cinq minutes de discussion avec Joe ?
3. Que remarquerait un compagnon de Joe après 5 jours de voyage avec lui, ou en étant prêt de lui ? 
4. Qui sont les parents de Joe? Sont-ils encore en vie ?
5. Et si Joe rencontrait ses parents, comment se comporterait-il ?
6. Où Joe a-t-il grandi ? Et s'il avait grandi ailleurs ? Et s'il n'aimait pas son foyer ?
7. Et si Joe n'était pas né là-bas?
8. Qui est le plus grand héros de Joe? Et si Joe avait rencontré son héros?
9. Et si Joe a rencontré son ennemi dans un lieu public neutre?
10. Et si Joe avait une famille, des enfants, etc? Que faire si les enfants de Joe faisaient partie du problème de Joe?
11. Comment Joe s'intégre dans votre élément spéculatif ? N'y croit-il pas ? Est-il un expert ? Est-il un intrus ?
12. Et si Joe voyait arriver quelque chose en quoi il ne croit pas ? Comment réagirait-il? Qu'est-ce que serait cette chose ?
13. Quels secrets a Joe ? Et si son ennemi connaissait son secret? Et si sa femme savait son secret ? Qu'est-ce que Joe ferait pour protéger ses secrets?
14. Qu'est-ce que Joe ne sait pas à propos de lui-même? Et si Joe n'était pas celui qu'il croit être? Et si il apprenait des choses sur lui ? Comment réagirait-il ?
15. Et si Joe a quitté la maison? Et s'il était revenu ? Et si Joe est devenu un étranger ou un hors la loi ?

Continuez avec des questions sur la vie de Joe jusqu'à ce que vous en ayez vraiment assez de Joe, et que vous ayez une bonne idée de ce qu'il allait faire ou ne pas faire dans n'importe quelle situation. Ensuite, passez à un autre personnage.

--------------------------------------

30 Days of Worldbuilding (Stephanie Bryant) / CC BY-NC 3.0

--------------------------------------

Livres conseillés pour apprendre à écrire des romans de fantasy