Comme vous l'avez probablement déjà remarqué, l'objectif de ces exercices n'est pas seulement de construire un monde réaliste. Il s'agit de construire un monde dans lequel vous pouvez raconter une histoire. Après tout, la construction du monde est un plaisir, mais si vous faites ces exercices, vous ne voulez probablement pas dépenser 2000 heures à construire un univers sans aucune application pratique à votre histoire.

Alors, ressortez votre liste de climats que vous avez écrits hier et passez-les en revue. Vous devriez avoir un tas de climats ou de temps, peut-être même des lieux, et d'un mot ou deux décrivant comment vous vous sentez quand vous êtes là-bas. Eh bien, il est temps de prendre votre première véritable décision au sujet de votre roman. Quel genre d'ambiance voulez-vous mettre en place ?

Nous allons tâcher de mettre votre histoire dans un climat qui correspond à son ambiance. La Fantasy est traditionnellement fixée dans un climat similaire à l'Europe ou de l'Angleterre, grâce au père de l'heroic fantasy, JRR Tolkien lui-même. Cependant, rien ne vous oblige à faire de même, et vous pouvez construire une ambiance complètement différente, dans un cadre oriental type désert du Moyen Orient, ou toundra russe.

Pour le décor, vous pouvez adapter votre cadre à ce qui se passe réellement dans le roman, et traduire ce que vous voulez faire passer dans votre histoire. Par exemple, si vous voulez que vos personnages soient dans un état d'incertitude permanent, vous pouvez les mettre dans une région qui a une activité sismique, avec des volcans actifs. Ou peut-être voulez-vous que vos lecteurs s'évadent totalement de leur quotidien, et quoi de mieux pour s'évader qu'une île tropicale avec des journées douces, des tempêtes, des plantes vertes luxuriantes, et un climat sans saison mais avec des tensions orageuses.

Si vous avez déjà en tête : «Je veux écrire quelque chose sombre et gothique" et que vous regardez votre liste climatique à laquelle se rattache les mots "sombre" ou "gothique", vous y êtes. Vous avez votre climat prédominant, et tout le reste après cela va être de trouver comment construire un monde autour de ce climat et de cette ambiance. Si vous pensez en ce moment "je n'ai aucune idée du genre d'ambiance que je veux - cette personne est folle de penser que j'ai une idée sur la question aussi tôt", l'exercice ci-dessous est la vôtre; il va prendre 10 minutes et vous aurez pris une décision forte pour votre roman. Et ne vous sentez pas mal si vous ne savez pas quel genre de roman que vous allez écrire - personne ne le sait vraiment avant que ce ne soit commencé.

 --------------------------------------

L'exercice du jour :

Relisez votre liste du jour 1, puis prenez une page blanche. Fermez les yeux et pensez au genre de sentiment que vous souhaitez avoir quand vous écrivez ou lisez. Écrivez quatre mots qui s'inscrivent dans ce sentiment : deux adjectifs, un verbe, et un substantif.

Maintenant, retournez à la feuille avec votre liste de climats et d'émotions. Aucun d'un d'eux ne correspond ? S'ils le font, vous avez votre climat. Si non, essayez de trouver le plus proche matching de mots. Si vous passez 10 bonnes minutes à réfléchir à ce sujet et ne pouvez toujours pas vous décider, choisissez deux climats qui expriment l'ambiance que vous aimez. Vous pourrez faire votre choix plus tard, et vous pourrez même créer votre monde avec deux climats pour les sites probables de votre histoire.

30 Days of Worldbuilding (Stephanie Bryant) / CC BY-NC 3.0

--------------------------------------

Livres conseillés pour apprendre à écrire des romans de fantasy