Comme nous l'avons déjà expliqué dans un article précédent, les personnages sont particulièrement importants dans un roman. Leur caractère, leurs qualités et leurs défauts, leur histoire, tout cela complète la description physique des protagonistes de votre aventure pour en faire des personnages crédibles et attachants.

Plus vous avancerez dans l'écriture de votre roman, plus vous aurez à vous rappeler d'une foule de détails qui vous aurez écrits précédemment. Et c'est particulièrement vrai pour vos personnages. Si pour vos personnages principaux, ça ne posera pas forcément de problèmes, vous vous rendrez rapidement compte que vous ne vous rappellerez plus du nom compliqué que vous aurez donné à l'elf rencontré à la page trois et qui refait une apparition 100 pages plus loin. Et si l'armurier change de corpulence à chaque fois que votre héros passe lui acheter une épée entre deux aventures, votre lecteur va avoir du mal à prendre votre roman au sérieux.

Pour ces raisons, je vous conseille de créer des fiches de personnages. En premier lieu, elles vous permettront de dresser les portraits de vos personnages principaux avant de commencer à écrire. Ne cherchez pas forcément à décrire les moindres détails, mais brossez un portrait complet, des principaux traits physiques jusqu'au caractère. Réfléchissez à l'histoire de vos personnages avant que votre roman ne commence, et notez les faits marquants de cette histoire sur votre fiche de personnage. Précisez ce qui lie chaque personnage aux autres (liens de famille, lieux de rencontre...). Tout ces éléments vous aideront ensuite pendant l'écriture pour avoir des personnages intéressants et cohérents.

Pour les personnages secondaires, je vous conseillerais plutôt de créer la fiche au moment de leur apparition. Si c'est votre passion, vous pouvez évidemment les développer au maximum, mais sinon il vaut mieux s'en tenir au sens pratique. Pour un intervenant ponctuel, vous avez surtout besoin de savoir quand il apparaît et quels sont ses traits principaux pour éviter les écueils que j'ai décrits plus haut.

Tous les auteurs n'utilisent pas de fiches de personnages. Par exemple, Vanessa du Frat, qui a répondu à une de nos interviews, ne les considèrent pas utiles dans son cas. Elle a ses personnages parfaitement en tête, depuis des années. La fiche est donc superflue. D'autres auteurs vont faire des fiches très détaillées, qui leur seront nécessaires pour entrer en profondeur dans la psychologie de leurs personnages. C'est à chaque écrivain de trouver la façon de faire qui corresponde le mieux à sa méthode de travail, mais je vous conseille d'éviter la voie de la facilité et de ne pas vous dire que vous improviserez en cours de route. C'est le plus sur moyen de perdre beaucoup de temps, voir d'échouer.

Je joins à cet article un exemple de fiche de personnage. Ce n'est pas LE document miracle à utiliser absolument, mais vous pourrez vous en inspirer pour créer le votre, qui répondra sans doute le mieux à votre propre besoin.