Une nouvelle est un texte de longueur variable, plus court qu'un roman. Même si dans la plupart des appels à textes ou des concours, les nouvelles vont avoir entre 20000 et 60000 signes, il n'y a pas de longueur définie.

La nouvelle étant courte, il ne s'agit pas de décrire dans les grandes largeurs l'ensemble de l'univers dans lequel elle se déroule, ni de multiplier les personnages. Il faut aller à l'essentiel, placer clairement votre récit dans l'espace et le temps de façon concise, et vous focaliser sur un petit nombre de personnages. En général, vous aurez un ou deux personnages principaux, dont vous vous attacherez à décrire les traits principaux, ceux qui auront un intérêt pour l'histoire. Toute autre personne participant d'une façon ou d'une autre ne sera qu'une ombre.

Le rythme de la nouvelle est rapide. Dès le début, vous devez introduire le problème ou le mystère pour accrocher votre lecteur. Tout le corps de la nouvelle doit faire monter la tension, qui ne pourra tomber qu'à la fin, avec la chute de la nouvelle. La chute est essentielle. Elle doit être originale, imprévue, surprendre le lecteur. Bien évidemment, elle doit rester cohérente avec le reste du texte.

En général, la nouvelle ne s'étend pas sur des années ou des décennies. Elle se place dans un temps court, permettant d'appliquer les notions explicitées précédemment. Écrire une nouvelle est un travail d'orfèvre. La longueur du texte étant courte, vous avez peu de moyens pour frapper l'imagination du lecteur. Chaque phrase, chaque mot, doit servir votre objectif : intéresser, surprendre et dérouter le lecteur pour l'ammener jusqu'à la chute, qui doit être l'apothéose du récit.

Le titre est lui aussi essentiel. Il est le vrai départ du récit. Il doit intriguer le lecteur, lui donner envie de lire votre texte, faire entrevoir son contenu sans jamais dévoiler la chute. Il mérite donc toute votre attention.

Pour toutes ces raisons, il me paraît important de consacrer beaucoup de temps à la relecture d'une nouvelle que vous venez de finir d'écrire. Une nouvelle n'est pas un texte court écrit à la vite. N'hésitez pas à reprendre les éléments décrits dans ce billet et demandez-vous si vous les avez respectés. Retravaillez chacune de vos phrases, jusqu'à ce que tout soit parfait.

Enfin, n'hésitez pas à répondre à quelques appels à textes, pour voir si vous avez réussi à atteindre votre objectif : écrire des nouvelles plaisantes à lire, qui marquent les esprits et dont vos lecteurs se souviendront un moment.